• (juliette gréco )

    "Un petit poisson, un petit oiseau"

     

    Qui est le Petit Poisson ??

    Qui est l'oiseau ??

    Toi seul le sais .....


    Dis...Tu viens dans mon bocal !!


     

     


    2 commentaires


  •           Elle Ssss...amuse à écrire

              JuSsss ...te pour le plaiSsss...ir !!

              Et c'est parfois dans un regard

              Dans un Ssss...ourire...

              Que Ssss...ont cachés les mots qu'elle n'a

              "Jamais" Ssss...u dire.






    2 commentaires
  •  (Serge lama)

    Toute seule là....sur cette île.

    Une île entre le ciel et l'eau...

    Face à la mer immense.

    Une île, cette île, mon île....

    C'est toi.



    2 commentaires


  • Il l'a invitée le soir du dimanche à rester dormir chez lui, dans ce « grenier » qu'elle connaît maintenant par cœur.

    Dormir dans ses bras... dans son lit.

    Elle se sent bien, elle est là, elle n'a envie que d'une chose, c'est d'être près de lui, tout contre lui... sentir sa peau, son souffle chaud dans son cou.
    Et même si elle n'en a pas réellement le droit, elle oublie l'autre.

    Il la sent bien, il la laisse s'installer et la regarde, elle prend sa position initiale, côté gauche le regard vers la fenêtre, se laisse aller sur cet oreiller « le sien », et s'endort dans un sommeil des plus paisibles. Elle se sent en sécurité.

    De la nuit, il paraît qu'il la regarde dormir, regarde ces mimiques, son visage, qu'il dit reposé et ce dans la clarté de la lune et des étoiles.

    Etrangement, loin de chez elle, dans ce lit, elle se met à faire des cauchemars, elle gémit, elle gigote, elle se lève, se trouve perdue...normal elle n'est pas habituée à déloger, cette petite femme si vulnérable, si sensible ....que se passe-t-il donc dans son sommeil, dans sa tête ?

    Nerveuse, agitée, au plus profond de ces rêves, elle crie, « mais il est là », lui dit des mots tendres et doux au creux de son oreille des : je t'aime, n'aie pas peur, je suis là, mon « bébé » je veille. Rendors-toi ... il l'apaise.

    Plusieurs fois de la nuit, elle "sursaute", se met à "pleurer", sans trop savoir.!!!
    Alors, il la retourne, la serre encore plus fort contre lui, la console, la réconforte, lui donne un ou deux baisers... on dirait qu'elle le perçoit !!
    Son corps, son esprit retrouvent le repos.


    Si bien que, délicatement, elle sent parfois sa main venir se loger sur son sexe, comme une douce caresse que l'on peut offrir à une enfant qui dort.
    C'est si doux, si agréable.. .qu'elle se rendort.


     Elle souhaite, désire, que cette nuit lui soit infinie... 

     
     
    ( Deux nuits encore , ils ont passé ensemble depuis )

    4 commentaires

  • Juste !! de :

     

      "SSSSsss...erpentez pour moi,

       votez chez la Fée Minime".

     

    Dis, toi, tu m'aimes ?? ...

     

     

     

    6 commentaires