• Quand il lui « Titille » le bout des seins, une montée de plaisir monte en elle.

    Ceux-ci se mettent à durcir, à se tendre, à sautiller.

    Une zone érogène à laquelle  « elle » n'éprouvait aucun désir avant...

     

    que celui-ci, avec "ses mains expertes" le lui fasse découvrir.


     


    2 commentaires

  • Repas du jour.

    Au lever, petit baiser tendres, suivit de caresses intimes.
    Après la première tasse de café, ne sachant plus se retenir, ni l'un, ni l'autre... ils finissent le travail débuté.

    JOUISSANCE... totale de l'être aimée.

    10 heures... un vague repos s'impose.
    Deuxième café.
    Reprise de la dernière pose, langue terminant son travail plus profondément. Les corps frémissent, tressaillent, tremblent...

    Re- Repos, petite sieste.

    Puis c'est, sous les chants de leurs Géants, en musique et sur les rythmes que leur cadence a reprit son cours à n'en  plus finir.
    3 heures de spectacles !!

    D'ORGASMES... interminables.

    Pour en terminer par une sonnerie de « Gsm » qui les a remit à l'ordre et les a décollés.
    Vite, les voilà à la salle de bain, il était l'heure...celle de la montée des ballons, non plus celle de leur sève.

    Fini les "Galipettes", un autre spectacle les attendait.

    Elle n'avait plus de jus
    Il n'avait plus de sperme

    Tout avait été évacué !



    1 commentaire
  •  

    Il n'y a pas de différence entre

    la Théorie et la Pratique, mais !

     

    "EN Pratique bien"

     


    2 commentaires
  •  

    Un jour, une femme a rencontré un homme.

    On pourrait dire aussi...

    Un jour, un homme a rencontré une femme.

    Dans un brouillard, comme deux phares

    leurs regards se sont croisés, sans plus.

    Et,

    Dans leurs yeux tristes, il est passé une lumière

    Comme une lueur, une lueur d'espoir face à leur destin.

    Qui aurait pu imaginer qu'entre ces regards

    Il y aurait des contacts de chaleur.

    Comme deux phares qui se sont croisés face à face

    Un éblouissement total !

    Eblouissement de 4 phares.

    Depuis ces phares ne se sont plus éteints

    Et même si l'un de ceux-ci pète les plombs

    Il y en a toujours trois autres à coté.

    le temps de le réparer et ceux-ci recommencent à

    BRILLER.

     


    votre commentaire
  •  

    ..de rien envie de Toi .

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique