•  

     

    "L'île de l'AMOUR" (l'île des Sentiments... suite)


    Vous savez, Oui !.....


    Je suis parvenue à bon port sur cette île, celle de « l'Amour »...
    Oh ! bien sûr il m'a fallu huit jours entiers, mais je suis arrivée, et c'est là tout le principal.

    Le voyage ne fut pas trop pénible, cette « Frégate » a bien navigué, malgré son grand âge, et je peux en être fière.
    Pas une de ces voiles ne s'est déchirée, pas de tempête avons-nous pu rencontrer, tout ce parcours s'est passé sans encombres. Seulement, croyez-moi, un peu long, car quand il y a de "l'amour" dans l'air, on voudrait s'y coller plus près et être à ses côtés pour pouvoir en profiter au maximum.

    Mais j'y suis arrivée et je me rends compte que cela valait vraiment la peine d' "Attendre", croyez-moi !

    Soudain, me retournant, j'ai pu constater que la Frégate s'en allait...
    - Hep !!! Là-bas, Madame ! Où allez-vous ?
    - Je retourne d'où je viens, pour y rechercher d'autres personnes, qui comme toi on besoin d'Amour.


    A peine fut-t'elle disparue dans l'océan, ...
    Je commençai par retirer mes petites baskets blanches et mes socquettes, pour pouvoir sentir couler le sable chaud entre mes doigts de pieds.
    Quel bien fou ! Il fait bon, il fait beau.

    La Mer ! La Mer !

    Elle est mon rêve, sentir son odeur, l'iode qu'elle transporte... hmmm, quel délice, ma peau, mes mains, mes cheveux sentent la mer.
    Amoureuse, en éveil, sous les rayons doux du soleil, je me suis mise à la recherche de l'Amour.

    Mais quelle ne fut pas ma surprise !!
    Il m'attendait déjà.
    Comment est-il venu ? Je n'en sais rien....
    Mais ce que je sais, c'est que « moi », j'ai dû traverser Mers et Océans pour le rejoindre.

    - Viens là ma belle !
     Pourquoi es-tu là, toi ?

    - Parce que j'ai... « Envie ».. d'Amour, et même de... « faire » l'Amour.

    On m'a dit de venir ici sur cette île au milieu de l'Océan. Il paraît que je peux tout y découvrir : les gestes, les mots doux et tendres, les plaisirs, les jouissances, ... bref ce que je souhaite.
    Et puis, ici, en toute liberté, je pourrai « avec toi », me laisser aller à tous tes ébats, sans peur et sans crainte : du facteur qui passe, des courants d'air, ou d'autres personnes non désirées.

    Sous cette chaleur, on s'est déshabillé, et, pendant que mon Corps « pâle et glacé » attend que le soleil le réchauffe,... "lui en toute liberté"...  s'est mis à me caresser, et ce jusque dans les plis les » Plus secrets » de mon corps de Femme.

    Entend ces vagues, qui roulent et s'enroulent, ce bruit du va-et-vient de la mer, vague et divague, notre rêve s'enroule au sable...
    Entend son souffle qui, tout en délicatesse - pareil à son souffle chaud sur mon épaule -, vient dans le creux de mon oreille, comme un coquillage que l'on colle à celle-ci.

    J'ai besoin de ce corps, de ces mains qui me touchent, qui lentement dessinent : le contour de ma bouche, de mes yeux ; qui descendent délicatement le long de mon dos, de mes fesses, puis remontent jusqu'à mes seins qu'il arrondit avec douceur...

    Il enlève mon mal de vivre, je sors de ma coquille et je m'ouvre à tous ces désirs.
    Déjà, on commence à s'attendre, il me donne le bonheur de revivre.

    L'Océan est bien mystérieux, avec le bleu de son eau, il revient, inlassablement me poser la même question : POURQUOI !

    Quand le vent soufflera en tempête sur cette île, alors viendra pour moi le temps de la quitter, car, sur celle-ci, il n'y a qu'amour et tendresse.

     





    19 commentaires

  • Reste pas planté là

    Prends moi fort dans tes bras

    Serre-moi très très fort

    Dis-moi des mots gentils,encore et encore

    Mieux que çà  !!

    Dis-moi que tu m'aimes

    S'il te plaît, dis le-moi....

    J'ai besoin de toi

    J'ai besoin d'entendre ta voix

    j'ai besoin de toi

    Tu sais bien pourquoi

    L'Amour c'est comme çà !

    Alors, retourne toi, et prends moi.

     

     

     

     

    11 commentaires

  • Entre Deux " SAXES ".........!!

    Quand Deux Saxes se rencontrent, ils risquent de faire « PLUSSSS » que de la musique !! 

    Mais quelle MUSIQUE.........

    Instrument "mi" long, « mi » lourd, ils échangent leurs « clés » pour en faire des « Doubles »....... "Croches" et, entre leurs «Soupirs », ils se « ré » chauffent, en trouvant la « sol » lution pour mieux « si » mêler.

    SAXES !! SAXES !!

    Allons, voyons !!  Ne vous entrelacez pas de « la » sorte, vous pourriez y  perdre vos « clés » et pas « fa » « si » « la » remplacer.

    Baisser d'un « Ton » SVP, vous risquez d'êtres entendus !

    Mais ceux-ci n'entendirent pas et montèrent même d'une « Octave » ; leurs mélodies les transportèrent dans plusieurs « Gammes » différentes.

    Ils changèrent « si » souvent d' "Armures", qu'on ne pouvait plus faire la différence entre un « Ton » et un « Demi-ton ».

    Seul « Bémol »,
    - quand ceux-ci sont « do » à « do » ils ne peuvent jouer qu'en « sol » O........


    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>
    <o:p> </o:p>(Petite suite sentimentale, de la partition d'hier sur : http://lasaxophoniste.blogg.org).

     


     

    17 commentaires

  • Dans l'Amour, les "Caresses" sont indispensables.
    Il y a toutes sortes de Caresses.......

    Il y a les caresses que l'on donne à un chien, un chat,... celles que l'on dit amicales, mais il est des caresses dont on ne se passerait jamais, se lasserait jamais.
    Les caresses nous permettent d'avoir une meilleure condition de notre corps, elles chassent les tensions, elles nous détendent.
    Aux caresses générales, succèdent des caresses dites sensuelles, érotiques, celles qui nous affolent, que nous aimons.

    Nous, les « FEMMES », toutes les caresses sont nécessaires à notre équilibre, à notre sensualité.
    Encore plus efficaces si elles sont agrémentées d'huile parfumée.
    Chez nous, toutes les régions du corps sont susceptibles d'être érogène.
    C'est-à-dire de réveiller notre désir : les lèvres, les seins, le dos, le bas-ventre, les fesses, .....

    Une femme déteste en général que son partenaire fasse directement des caresses sur ses parties intimes.
    Elle a besoin de Préparation, ce qui lui fait monter le Désir.

    La zone qui lui procure le plus de plaisir, tout le monde le sait bien sûr, « le Clitoris », qui nous emmène dans l'extase.
    Mais on ne peut être en extase que si on se sent détendue, bien dans son corps, dans sa tête.
    C'est pour cela que l'on réclame beaucoup de ces caresses, qui nous frôlent, nous effleurent, qui nous donnent envie, nous donnent des frissons.

    Mais il est cependant dommage qu'il reste l'unique centre d'intérêt des hommes.
    Là,  encore une fois, chaque femme est différente et les caresses doivent y être adaptées.

    Notre corps est un peu comme une carte géographique, où toutes ces parties doivent amener à la découverte, à l'aventure......... entre les collines et les forêts.

    Alors, comment devenir pour les hommes, une amante encore plus Sensuelle, encore plus Belle dans nos émotions ??

    Et bien Messieurs, faites-nous monter notre envie par toutes sortes de belles et profondes caresses qui nous aideront à être encore plus Amoureuses.


    Les « CARESSES », tout un « ART » !!



    24 commentaires

  • L'île des "SENTIMENTS"

    Il existe de petites îles sur lesquelles vivent tous les sentiments : la Bonne Humeur, la Tristesse, la Douleur, la Sagesse, ...ainsi que toutes les autres, y compris celle de l'Amour.

    Un jour, je me suis mise à l'idée de rejoindre une de ces îles.
    Devinez laquelle ?

    Je me rendis donc dans un port, où là, trônaient des Paquebots et Navires en tous genres, d'une splendeur et d'une beauté sans pareille.

    Je m'approchai de l'un d'eux, afin d'y embarquer. Mais quelle ne fut pas ma surprise...
    - Non ! Je ne peux vous y emmener !
    - Et pour quel raison ?
    - Moi je ne transporte que de l'or et de l'argent, je vais sur l'île de la « Richesse » et il n'y a pas de place pour toi.
    - Ah ! Bon !...

    Je passai donc à côté d'un autre bateau, qui me fit signe : « Vous pouvez venir avec moi » si vous voulez ! Je suis si Triste ! Vous me tiendrez compagnie !
    - Vous allez donc sur l'île de la « Tristesse »....
    - Non ! Plus pour moi, je ne peux y embarquer.
    - Tant pis !

    Je regardai donc à droite, à gauche, puis, au loin, j'aperçus un énorme Voilier...
    - Pouvez-vous m'emmener !!..
    - Pouvez- vous m'emmener !!...
    J'ai crié, j'ai hurlé, ... il ne m'a jamais entendue. Il était si heureux, de si bonne humeur et tellement plein de joie, ... qu'il ne m'entendit pas.
    Il continua son chemin.

    Soudain !
    J'entendis une toute petite voix : « Veux tu venir avec moi ? ». C'était une vieille « Frégate » arrivée de je ne sais où !!
    - Venir avec toi ?
      Mais où m'emmèneras-tu ?
    - Je vais t'emmener sur mon île.
    - Quelle île ?
    - L'île où il n'y a que l'Amour et Tendresse.
      Ce n'est pas ce que tu cherches ?
    - Oui ! Vous êtes bien au courant des choses...
    - Non ! Je ressens les SENTIMENTS.
    - Mais, vous êtes si vieille, si fragile et puis si lente, il en faudra du temps pour y arriver.
    - Tu sais ! En AMOUR, le « Temps » ne compte pas.
    - Alors, emmène-moi...

    - Car seul le temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la vie et que pour « VIVRE » heureux, il nous faut beaucoup d' "AMOUR".




    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique