• Ce regard, cette bouche.!!! (Chapitre 4)



    Un jour, l'autre s'est relevé, m'a regardée plus profondément, et là, je ne sais ce qu'il s'est passé, mais, subitement, j'ai vu que dans ce corps triste, il y avait un reste de joie, d'amitié, de tendresse.

    Lorsqu'il y a presque un an, il s'est lancé pour me déclarer qu'il m'aimait, j'ai été un peu hébétée, je sentais une sorte de vibration chez lui qui ne m'a pas fait reculer...
    je ne savais si je voulais ou non... mais je me suis laissée aller.

    Et j'ai accepté sa première invitation chez lui. Oh rien que des mots, des paroles ! ... sa vie, il me la racontait, je l'écoutais, je racontais la mienne...

    Un lundi après-midi de janvier, il m'a invitée à venir s'asseoir près de lui dans ce divan... et là... les premiers baisers furent échangés.
    J'étais, comment vous dire ?... mon cœur battait la chamade, mais que m'arrivait-il ?
    Je n'avais jamais ressenti cela auparavant... Non... Jamais.



  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Novembre 2007 à 22:15
    j'aimerais
    tellement que ça se passe comme ça pour moi, j'aimerais tellement qu'un jour elle me dise je t'aime et qu'elle prenne ma main et m'embrasse et ne me quitte plus, tu me fais pleurer avec tout cet amour et ce bonheur, quelle chance, gros bisous saxo et bonne nuit
    2
    Mardi 6 Novembre 2007 à 22:18
    Quel talent
    tu as pour raconter ces petits instants et nous mettre en appétit, mais quel appétit d'amour tu as aussi, gourmande! comme vous êtes beaux et romantiques, j'espère pour vous que ça durera éternellement, enfin le plus longtemps possible du moins, bises douces saxo et...
    3
    Mardi 6 Novembre 2007 à 23:34
    Jalouse...
    tu sais j'ai un mari...et lui même après autant d'années communes ne m'a jamais dit des mots doux et tendres comme Gabriel...jamais. t'imagine ?Il crois que faire une vaisselle c'est aimer une femme !! Bizarre n'est ce pas et pourtant !! Bisous du soir. NON ne pleure pas ton jour viendra.
    4
    Mardi 6 Novembre 2007 à 23:35
    Merci Coquine....
    Merci.Oui un tel appétit nous avons...inexplicable....Bises tendres du soir
    5
    Gabriel
    Mercredi 7 Novembre 2007 à 07:33
    Tu me donnes
    faim... de toi. Baisers immenses.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :