• Conseil pour le séduire et l'exciter !!

    Les hommes ont un point faible: LE SEXE.

    Toute femme qui a l'expérience de la vie le sais.
    Et contrairement aux femmes qui préfèrent imaginer, ils ont besoin de voir pour fantasmer. D'ailleurs tout est fait pour les y inciter. Dans la rue, à la télé, au cinéma, dans la pub,...on joue de nos rondeurs et de nos nudités pour les affoler.

    Et ça marche!
    Mieux, ils courent,...


    Mais de retour dans l'intimité du foyer, que trouvent-ils souvent?
    Une femme, la leur certes, mais bien banale par rapport à ce qu'ils peuvent voir à l'extérieur, même la plus jolie n'est pas nécessairement la plus SEXY !!

    Il ne s'agit pas ici de vouloir faire de chaque femme un objet ou une bombe sexuels.
    A la longue, cela deviendrait une contrainte. On finirait par retomber dans une autre sorte de routine.
    C'est l'effet de surprise qui compte le plus.
    Les femmes aiment séduire et les hommes être séduits.
    C'est un point sur lequel les deux sexes peuvent s'entendre si la femme sait "user de ses armes"

    Alors comment s'y prendre ?

    Même si vous n'êtes pas une beauté, vous pouvez rendre votre homme fou de désir. Il suffit de casser la routine et de le surprendre juste pour un soir. Et si votre couple en ressort ébloui et heureux, alors pourquoi ne pas recommencer ?

    Ce qu'il faut, c'est devenir une autre femme, l'espace de quelques heures. Jouer un rôle. Il n'y a qu'une sorte de costume qui rende les hommes fous : les robes, les sous-vêtements, la lingerie, les dessous sexy.
    Les hommes sont transparents dans ces moment là, de vrais enfants salivant devant un gâteau au chocolat!

    Choisissez les vêtements qui vous mettrons le plus en valeur.
    Osez montrer votre poitrine avec un soutien gorge plongeant, ils adorent.
    Vous n'avez que l'embarras du choix en matière de lingerie et de sous-vêtements. Tous les styles sont permis dans l'intimité.
    C'est un jeu entre un homme et une femme,et le sexe doit être un jeu et non une contrainte, une obligation.
    Un soir, pouvoir organiser une petite mise en scène.
    Un soir ou le lendemain, on peut flâner au lit. « Pas d'enfants, pas de famille, pas de limitation dans le temps ».

    Coiffez-vous, pouponnez-vous, parfumez-vous,...
    Une femme qui se sent bien dans sa peau, qui apprécie l'image qu'elle se renvoie, se sent alors...

    IRRESISTIBLE !

    L'homme ne pourra y résister...

    Il sera tout en excitation.




    3 commentaires

  • ... si vous ne la voyez plus si souvent ! 

    C'est parce qu'elle ...

    MEDITE.

    La méditation est conseillée, pour tout les "corps".

    Cela lui permet de se dérider, suite à tous ces soucis.






    4 commentaires
  •  

    Une jolie culotte blanche en dentelle, sur fesses dorées lui va à ravir.

    On pourrait dire à quoi lui sert-elle ?

    Elle ne s'en soucie guère, elle aime cette dentelle qui l'habille, qui la rend belle.

    Et pas question, sans son vouloir, qu'un mâle la déculotte !!

    Elle ne montrera que son intimité, à la personne qu'elle aime.







    8 commentaires
  •  

    ...parfois sa main s'égare,

    d'où de son corps s'échappent, toute une série d'émotions.

    Elle se sent moïte, elle croit qu'il est là, mais non !

    Elle est bel et bien seule, cependant,

    elle ne peut s'empêcher de se caresser.


    Autours d'elle, elle ne voit plus... que des tas d'oiseaux du Paradis.

     

     


    2 commentaires
  •  

    La vie des abeilles, un livre passionnant ... (je résume)


    L'abeille a vu une belle fleur rose et se dit ; je vais aller faire un tour.
    C'est le printemps, la fleur engourdie ouvre sa corolle à la caresse du soleil.
    Tous ses sens en éveil, l'abeille s'approche de sa proie innocente... écartant doucement les frêles pétales.
    La trompe merveilleusement dure et souple à la fois, délaisse les étamines pour effleurer et agacer le pistil frémissant.
    Bientôt la fleur ne forme plus qu'un, avec son rude mais combien attendu envahisseur...
    Comme dotée d'une vie propre, la trompe vient et revient encore...
    Ivre de suc comme prise de frénésie, elle fouille et caresse, tour à tour tendre et brutale.
    HUMmmm...
    Ouverte délicieusement profané, la fleur livre enfin les douces parois de son réceptacle le plus secret, vivant autel où s'accomplira l'ultime et divin sacrifice, qui la laissera pantelante mais assouvie... !
    Passage innocent de la vie de l'abeille !

    Humainement :

    Argh !...Ta trompe !... Oô Ouiiiih !

    MMMMH !... Ton pistil !... AaaaaaH !
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Vient me butiner tout comme cette abeille m'en donne l'envie.

     


     

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique