• Fou de désir, folle de plaisir.

                
               
    Doucement, tendrement, il regarde son corps de femme, ce corps qui le rend fou, qui l’enflamme. Sur sa peau de velours, sa peau douce, comme il dit toujours, de ses doigts de ses mains, il en caresse toutes les formes, traverse tous ces monts, avec une huile essentielle pour une peau encore plus douce, plus soyeuse. Il prend garde à la garder intacte pour qu’elle ne flétrisse. Tel on arrose une fleur.


    Dans ses yeux brillant comme des étincelles, il est sous son charme. Pas de mots, elle peut comprendre dans son regard ravageur, le langage de son cœur.

    Amoureusement, leurs regards se croisant, comme un volcan en éruption,  la chaleur et la moiteur de son corps dévoile son envie.

    Comme un Dieu envers sa Déesse, lèvres brillantent de désir, il lui baise la bouche, l’embrasse goulument, avant d’entamer sa descente, pour lui baiser le sexe.
    Avec une infinie tendresse, il entrouvre ses pétales pour y trouver le cœur. Lorsque sa langue touchant celui-ci, elle vibre de tous sens, elle ne se rend plus compte de tout ce qui l’entoure, elle se laisse aller au plus loin de son désir.

     

    Génie de l’au-delà, comme dans la lampe d’Aladin, frotte, frotte pour en faire jaillir … tout son nectar.

     

    Déesse, ange ou démon !!!





  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mai 2009 à 11:13
    Vers l'explosion...
    Le crescendo à la puissance au carré du plaisir et du désir liés à une formule alchimique des sens en ivresse totale ! Ô, Saxo, faire jaillir le nectar en bouillonnement pour qu'il vienne se répandre et se mélanger au subtil parfum de votre peau adoucie. Un gros nounourson rêve d'y butiner le miel de votre âme comblée de tant d'étreintes amoureuses ! Bien à vous, Saxo. Armanny
    2
    Jeudi 21 Mai 2009 à 13:30
    Mon chers ami Armand
    vos mots me fonds dans la bouche, vous avez une belle manière de parler aux Dames. Et je ne comprends pas alors ... porquoi vous si si... "sensuel, sensible" (je ne me trompe ? ) vous ne trouver pas une âme soeur à votre convenance, ce n'est pas la beauté physique qui compte, mais la bonté du coeur. Et je crois bien que vous l'avez. Bonne journée Armanny.
    3
    Jeudi 21 Mai 2009 à 13:33
    comme vous pouvez le constater
    je n'écris plus très souvent ici , mais lorsque je m'y met !!! mes phrases sont très "sensuelles" , parce que je le vis. Et c'est important pour moi d'exprimer mes états d'âmes.(d'où plusieur sites ais-je donc ouvert. )
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :