• Le manque


    Tu sais mon amour ....

    Cet été pour moi fut un calvaire, si tu savais les heures et les heures où j'ai pu penser à nous, tu ne peux t'imaginer. J'ai, je pense verser presque toutes les larmes de mon corps pour me comprendre, te comprendre, tout cet amour qui est en nous et que l'on ne peut pas dévoiler sous peine d'être mal vu de toutes part, trop dur mon amour top dur, toute cette tristesse en moi, tu ne peux t'imaginer.
    Pas la tristesse de toi de te voir, de te rencontrer quelque instant, ni de notre amour fort NON mais la tristesse de ne pouvoir agir à ma guise, que je sois toujours soumises à un régime familiale qui de toutes part me critique.

    Le jour ou j'aurai pris une décision, là peut être irais-je mieux ?

    Mais quand ?

    Les avis sont tellement différents, que ma tête me tourne et tourne à n'en plus finir....à m'en rendre folle.
    Toi... malgré tout cela,tu es parvenu à vivre durant tous ces congés et peut être encore mieux que l'année passée, avec toutes tes visites, .... Moi Non !!
    Rien ne sait plus me faire plaisir si tu n'es pas là, alors les visites, les voyages, je n'en ai pas eu envie. Je suis donc restée ici devant ce PC toutes ces vacances à t'attendre, lorsque tu étais là, disponible, pour essayer de t'avoir ne-fut ce qu'un instant. Bizarre en effet.

    Pourtant à plusieurs reprise tu me dis « égoïste » de quoi mon amour ? J'en doute car si je l'étais je ne serais pas encore ici en ce moment je profiterais de la vie, de bouger, ...et bien..Je n'arrive pas, j'arrive plus.

    Tu es toujours dans mes pensées dans ma tête.
    Oui mon amour, et c'est avec un réel plaisir que je voudrais retrouver notre lundi ou autres jours de semaines, pour moi continuer à vivre.

    Tu me manques.........

    Mais à toi est-ce que je te manque tant que cela ???



  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Août 2007 à 23:15
    Un calvaire....
    ... tout cet Amour qui nous fait mal dans le coeur.
    2
    Mercredi 29 Août 2007 à 23:17
    Oui ce soir....
    j'ai craqué, je ne sais plus ou j'en suis ni dans ma tête ni dans ma vie.
    3
    Gabriel
    Jeudi 30 Août 2007 à 06:48
    Oui.
    Tu me manques. Vivement lundi !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :