• Se voir à tout prix.


    Un mercredi qu'ils ont cru « raté » !!

    Dans un bistrot de la place, ils s'y retrouvent tous les mercredis avant leur cours « d'impro », une initiative qu'ils ont eue à deux. Un moment privilégié supplémentaire pour se retrouver en semaine.

    Avant le cours, et après celui-ci, ils vont y prendre un verre. Ils commencent à avoir leur table fétiche, tout au fond à droite : ambiance chaude, bougie, peu de lumière. De là, personne ne peut les apercevoir du dehors... Ils aiment cet endroit. Moment complice entre eux et le barman. (Il sait tout de leur vie).

    Ce mercredi, le cours étant annulé... ils ont fait comme si... et se sont malgré tout donnés rendez-vous..
     
    Trop long sinon cette attente, d'un autre jour, d'un autre moment.

    Et c'est devant une table d'échec mise à la disposition des clients, qu'ils ont eu l'envie d'y faire une partie. Un peu une manière de voir les acquis et le comportement de l'autre. Les deux parties jouées, il les a gagnées, les règles, « elle » !!  Un peu oubliées. Mais qu'importe, elle aime le regarder, elle aime l'entendre, et aime sa manière de l'orienter dans le déplacement de ses pions. Un peu comme un prof qu'elle admire et écoute.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>Il est vrai que pour des Amants, ils auraient eu mieux à faire !!

    « L'amour tout simplement l'amour ».

    Mais où aller dans cette situation illégitime, ils n'ont pas d'endroit à eux ?

    Parties terminées, ils sont retournés au fond de ce bistrot, rejoindre leur table, pour quelques baisers, câlins, qui deviennent de moins en moins discret. On dirait que maintenant dans ce lieu, tout leur est « légal ».


    C'est fou comme ils s'y sentent à l'aise.




  • Commentaires

    1
    Gabriel
    Vendredi 30 Novembre 2007 à 11:09
    Tu te couches bien tard, dis donc !
    Baisers très très matinaux, alors...
    2
    Gabriel encore
    Vendredi 30 Novembre 2007 à 12:49
    Mieux à faire ?
    Se connaître d'une autre manière, c'était pourtant fascinant, ma chérie. Baisers digestifs !
    3
    saxo
    Vendredi 30 Novembre 2007 à 12:57
    et bien oui Gabriel..
    les Anges vivent la nuit.Baisers doux et tendres
    4
    Gabriel toujours
    Vendredi 30 Novembre 2007 à 13:01
    Je vais donc apprendre
    à vivre la nuit, mon ange. A moins que ce ne soit ton "espace solitaire pour t'aérer l'esprit".
    5
    aziz
    Dimanche 2 Décembre 2007 à 14:52
    romantique
    Très bien écrit! Félicitations!!!! Ca me laisse rêveur, imaginatif de la suite de l'histoire. Et se qui est parfait dans ses phrases, c'est qu'il n'y a pas de fin ni de suite, c'est au lacteur de terminer son récit! Mes hommages, MAÎTRE!!
    6
    Dimanche 2 Décembre 2007 à 22:14
    Aziz...merci ...
    de ton passage. Et non ni début, ni fin ....faire vivre le lecteur. et merci pour le mot "Maître".
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :