• Un AN et sur un Nuage d'amour sauvage... (Chapitre 2)


    Ce jour pour moi est un peu spécial :

    Nous avons dévoilé chacun de notre côté notre histoire d'amour. Nos conjoints en sont très malheureux, nous de même... mais qui aurait pu dire que nous allions ainsi nous aimer de la sorte... tant de mal nous leur avons donné, et nous ne le voulions pas... mais nos regards se sont croisés, mélangés et plus rien ne s'est arrêté. Par moment j'ai cru à une passade, que j'allais revenir sur le droit chemin, mais il n'en est rien.
    J'ai mal dans mon cœur, car je fais du mal... mais j'ai aussi le mal d'Amour.

    « Et tout cet amour qui sort de sa bouche, je ne peux y échapper. J'en suis attendrie, mordue. J'ai envie d'être embrassée, cajolée,  léchée, mangée, dégustée ... par lui. »

    Sa femme à mal, mon homme à mal.. .ils ne comprennent plus rien... nous, amis depuis 3 ans... Comment cela a-t'il pu se produire ?
    Je l'ai aperçu tout à l'heure, avec elle, sur le chemin, celui où, avant on les prenait en voiture... et là, mon cœur, n'a fait qu'un tour, j'en aurais pleuré, mais je me suis retenue... car je n'étais pas seule.
    J'ai pu aussi percevoir son regard, celui de sa femme, de mon mari,... « attristés », nous le sommes tous.
    Seulement notre amour à nous est si fort que je ne crois que plus jamais je ne pourrais aimer mon mari comme avant, avec dans mon cœur, une autre histoire, nous avons été trop loin...

    « Nous avons une excitation de part et d'autre, hors du commun, des plaisirs à n'en plus finir, nous ne pouvons plus perdre l'idée, et nous prenons de plus en plus l'envie de faire l'amour. De simple baisers
    échangés et hop ! nous voilà sur un petit nuage de tendresses et d'affinités diverses ».

    "Sa bouche, sa langue, me sont de merveilleux "instruments" d'amour."




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :