• C’est un véritable gourmand.

    Elle est en petite nuisette, il s’approche d’elle pour un dernier baiser avant le coucher, mais en la serrant, …

     

    Il sait comment s’y prendre pour lui faire monter la pression.
    Il la caresse de haut en bas en s’attardant sur sa paire de seins dont les tétons ne tardent à pointer. Il lui écarte doucement les cuisses tout en les massant, ce n’est pas sur son sexe qu’il se rue. Il attend…comme une bouilloire à pression… que l’envie la fasse exploser. De toutes ces tripatouilles, elle sent, sortir de sa fente lisse et nue, son liquide, elle s’humidifie. Elle « mouille ».
    Elle n’attend plus qu’une chose c’est qu’il lui tripotte le clitoris pour que son ventre se  torde de plaisir, « ce plaisir », qui parfois si fort, fait ressortir en elle les vibrations jusque dans le fond de sa gorge.
    La température des corps grimpe.

    Goulument, il se décide, il n’en peut plus, il dirige sa bouche vers ce lieu et là, il n’arrête plus de la lécher, encore et encore. Il lui fait prendre son pied si fort qu’elle en couine. Et, c’est dans son oreiller qu’elle étouffe ces cris pour qu’on ne l’entende au loin.
    La sachant très pudique, il lui dirige lui-même sa main sur son sexe, qui s’échauffe. Il l’entraine avec la sienne dans une valse de mouvement de va et vient. La sentant dans l’action, il lui laisse seule son pénis et repart de ses doigts sur son clitoris toujours remplis de désir.

    Elle mouille, …mouille si fort, que son jus coule à n’en plus finir, elle n’arrive plus à se retenir, ni a retenir ces cris. Sur ce, elle lui prend l’autre main, la dirige devant sa bouche pour les étouffer.

    Dans cette révolution des sexes, il explose tout en continuant à la masturber.

     

    Qui est le plus gourmand ?
    Elle ?... ou…Lui ?


     

     


    2 commentaires
  •             
               
    Doucement, tendrement, il regarde son corps de femme, ce corps qui le rend fou, qui l’enflamme. Sur sa peau de velours, sa peau douce, comme il dit toujours, de ses doigts de ses mains, il en caresse toutes les formes, traverse tous ces monts, avec une huile essentielle pour une peau encore plus douce, plus soyeuse. Il prend garde à la garder intacte pour qu’elle ne flétrisse. Tel on arrose une fleur.


    Dans ses yeux brillant comme des étincelles, il est sous son charme. Pas de mots, elle peut comprendre dans son regard ravageur, le langage de son cœur.

    Amoureusement, leurs regards se croisant, comme un volcan en éruption,  la chaleur et la moiteur de son corps dévoile son envie.

    Comme un Dieu envers sa Déesse, lèvres brillantent de désir, il lui baise la bouche, l’embrasse goulument, avant d’entamer sa descente, pour lui baiser le sexe.
    Avec une infinie tendresse, il entrouvre ses pétales pour y trouver le cœur. Lorsque sa langue touchant celui-ci, elle vibre de tous sens, elle ne se rend plus compte de tout ce qui l’entoure, elle se laisse aller au plus loin de son désir.

     

    Génie de l’au-delà, comme dans la lampe d’Aladin, frotte, frotte pour en faire jaillir … tout son nectar.

     

    Déesse, ange ou démon !!!





    3 commentaires
  •  

    Une force...

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Tel l'homme, sa puissance bouscule toutes ses lois à « elle » !

    Son charme textile et irrésistible, ne lui fait plus peur !

    Elle se demande comment la nature a put créer en une seule fois,

    Chez lui, la perfection même et le doigté pour son bien être.

    Quel bonheur pour elle, quel saveur une des plus belles faveurs.

    <o:p> </o:p>

    « Être caressée, cajolée, câlinée, entrelacée, embrassée, ...

       Être tout simplement aimée. »

     

    <o:p> </o:p>

    1 commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> 
    </o:p>
    Liés à « 2 ».


    Premier jour de l'an deux à deux.

    Et que pensez-vous qu'ils ont fait pour fêter à 2 leur première  année d'Union ?
    Petit souper bien tranquille en « Amoureux » à 2 la veille.
    Petites....  galipettes amoureuses en matinée à 2.

    Qu'il est gai pour eux d'avoir « Pu » se retrouver après une longue semaine.
    C'est à peine s'ils s'étaient vus, aperçus !!
    Heureusement pour eux « deux » que leur anniversaire  de rencontre, de leur union, c'est déroulée un vendredi !!

    Oufff... tout un Week-end, rien que pour rester, être à Deux !

    L'on est samedi, déjà la journée s'achève, ... pour certain !
    Seulement « elle », « lui », ne vont pas en rester là !
    Ils s'apprêtent à passer une merveilleuse soirée,
    serrés l'un contre l'autre.

    A entreprendre... des Jeux interminables, des jeux d'Amour.
    <o:p>
     
    </o:p>
    « Et vive leur premier anniversaire et que dure pour toujours, leur amour ».
    <o:p> </o:p>
     

    votre commentaire
  •  

    Sans le savoir tu m'as envoûtée !!

    Dès notre 1ère rencontre
    Je l'avoue et sans aucune honte

    Lorsque ton regard m'a déshabillé j'ai eu peur !

    Pas toujours facile de maitriser mes émotions
    Tu me rends folle mais il paraît que,  c'est la passion ?

    Allongées sur le sol tu m'as déshabillée
    J'avais  envie que tu me prennes, j'avais envie de toi.

    Je crains de te perdre, dis-moi pourquoi ?

    Quand je sens ta langue me parcourir
    Dans les moindres recoins, tu me fais frémir.

    Je me sens soumise que m'as-tu fais ?
    Je me laisse emporter par mes, tes pulsions !!

    Avec mon air espiègle, je te regarde en souriant
    Tu me fais l'amour tendrement, amoureusement

    Et,...
    Wouawww...

    Dans un même souffle,
    J'explose  de plaisir.
    Tu explose à ton tour.


     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique